The Ties that Bind Canada / Des liens qui unissent notre pays

Train dining car
Voiture-restaurant du train

This photograph shows the interior of a railway dining car, and demonstrates the variety of ways in which people could experience train travel, from ordinary to lavish settings. Dedicated dining cars were first introduced by American George M. Pullman in 1868, and they became a popular feature of Canadian passenger trains in the late 19th century as the country’s rail network expanded, with longer routes and faster travel requiring dining on the go. Although we don’t know the name of the rail line on which these passengers were travelling, dedicated railway cars for meal service were fairly prevalent on the Canadian Pacific Railway because of its lengthy routes—even though some of its lines were too steep to accommodate dining cars!

This photograph is from the Archives of Ontario’s Spinks family fonds (F 4374), consisting of photographs taken by William H. Spinks and his brother, Alfred Spinks, in Woodstock, Ontario. We don’t know the story of these train passengers, but the similar overalls worn by some of these men suggest that they were part of the same group—perhaps labourers or, based on the estimated date of the photograph, World War I soldiers.

Cette photographie de l’intérieur d’un wagon-restaurant illustre la diversité des voyages en train offerts aux passagers, dans des conditions allant d’ordinaires à somptueuses. Les wagons dédiés à la restauration ont été introduits la première fois en 1868 par l’Américain George M. Pullman et sont devenus populaires dans les trains de voyageurs canadiens à la fin du dix-neuvième siècle. En effet, les repas à leur bord ont été rendus nécessaires par l’expansion du réseau ferroviaire du Canada, l’allongement de ses lignes de chemin de fer et les gains de vitesse. Bien que nous ne connaissions pas le nom de la ligne de chemin de fer de ces passagers, des wagons-restaurants étaient plutôt fréquents dans les trains du Chemin de fer Canadien Pacifique à cause de ses trajets interminables ‒ même si certaines de ses voies étaient trop escarpées pour les wagons-restaurants!

Cette photographie est tirée du fonds de la famille Spinks (F 4374) des Archives publiques de l’Ontario, composée de photographies prises par William H. Spinks et par son frère, Alfred Spinks, à Woodstock (Ontario). Nous ne connaissons pas l’histoire des passagers de ce train, mais les salopettes similaires de certains d’entre eux permettent de conclure qu’ils appartenaient à un même groupe ‒ peut-être d’ouvriers ou, selon la date estimée de cette photographie, de soldats de la Première Guerre mondiale.