The Ties that Bind Canada / Des liens qui unissent notre pays

Men with shovels digging out a train on Victoria Plains
Hommes armés de pelles dégagent un train enseveli sous d’immenses amoncellements de neige à Victoria Plains

Snowstorms had been hitting Saskatchewan regularly since just after Christmas 1946. From January 30 to February 8, a 10-day blizzard raged across the prairies. The snowfall was so heavy that many rail lines were not passable until the spring. Environment Canada lists this event as the worst storm in Canadian railway history. Large snow blower rail cars existed at the time, but were more common in areas with heavier normal snowfalls such as the mountains of British Columbia.

De nombreuses tempêtes de neige se sont abattues sur la Saskatchewan tout juste après Noël 1946. Le blizzard s’est déchaîné sur les Prairies pendant dix jours entre le 30 janvier et le 8 février. La neige tombée était si abondante que plusieurs des voies ferrées sont restées impraticables jusqu’à l’arrivée du printemps. Environnement Canada classe cet événement au premier rang des plus violentes tempêtes de l’histoire du transport ferroviaire au Canada. Il existait déjà, à l’époque, d’immenses souffleuses à neige montées sur une locomotive ou un wagon, mais elles étaient plus courantes dans les régions où les chutes de neige abondantes n’avaient rien d’anormal, comme dans les montagnes de la Colombie-Britannique.